Recherche avancée

Les soins funéraires enfin autorisés pour les défunts porteurs du virus du VIH ou d’hépatite

Cimetières, sites cinéraires et opérations funéraires
12 septembre 2017
Événement
Les soins funéraires enfin autorisés pour les défunts porteurs du virus du VIH ou d’hépatite
© Fotolia

La levée de l’interdiction des soins funéraires aux personnes porteuses du VIH ou d’hépatite était demandée depuis plusieurs années par les associations de lutte contre le sida. C’est désormais chose faite avec l’arrêté du 12 juillet 2017 fixant la liste des infections transmissibles prescrivant ou portant interdiction de certaines opérations funéraires. Même si les défunts porteurs du VIH ou souffrant d’une hépatite pourront bénéficier de soins de conservation à compter du 1er janvier 2018, des inquiétudes existent quant à leur réalisation par les thanatopracteurs.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur