Recherche avancée

Pièces et formalités relatives à un mariage posthume

Dossier et pièces à fournir
3 janvier 2018
Fiche pratique

En cas de décès de l’un des futurs époux et pour des motifs graves, le mariage posthume peut être autorisé par le président de la République. Pour cela, il faut que des faits établissent sans équivoque le consentement du défunt. Le dossier de mariage doit contenir, en plus des pièces normalement prévues, le décret autorisant ce mariage posthume. Des formalités spécifiques sont mises en œuvre concernant l’acte de mariage, la célébration et la mention du mariage posthume.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article