Recherche avancée

Un concessionnaire avait pris une concession familiale à son nom et ses parents ont été inhumés dans celle-ci. La concessionnaire est décédée ainsi que son mari. La sœur (âgée de 88 ans) de la concessionnaire souhaite renouveler la concession car elle arrive à terme en novembre 2020. Est-il possible de la renouveler au nom de la sœur ou bien faut-il qu'elle soit renouvelée au nom des enfants de la sœur décédée ?

Cimetières, sites cinéraires et opérations funéraires
10 juin 2021
Forum des lecteurs

La concession familiale se lit de haut en bas « ascendants-descendants » et alliés (conjoints mariés des ayants droit).

Les frères et sœurs, donc les collatéraux, ne sont pas ayants droit de cette concession, sauf disposition testamentaire expresse. La requérante ne peut donc pas être inhumée dans cette concession.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur