Recherche avancée

Carrés confessionnels dans les cimetières : les spécificités des départements d’Alsace-Moselle

Cimetières, sites cinéraires et opérations funéraires
Mis à jour le 28 février 2017
Veille juridique

La loi du 14 novembre 1881, dite « loi sur la neutralité des cimetières », a abrogé l’article 15 du décret du 23 prairial an XII (12 juin 1804) qui précisait : « Dans les communes où on professe plusieurs cultes, chaque culte a un lieu d’inhumation particulier. Lorsqu’il n’y a qu’un seul cimetière, on le partage par des murs, haies ou fossés, en autant de partie qu’il y a de cultes différents, avec une entrée particulière pour chacune, et en proportionnant cet espace au nombre d’habitants de chaque culte ». Voilà pour la règle générale. L’abrogation ne concerne toutefois pas, du fait de leurs régimes particuliers, les départements d’Alsace (Bas-Rhin, Haut-Rhin) et la Moselle, auxquels continue de s’appliquer l’article 15 d’origine, devenu l’article L. 2542-12 du Code général des collectivités territoriales (CGCT).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur