Recherche avancée

La CEDH valide le refus de reconnaître la filiation d’un enfant né d’une GPA à l’étranger

Filiation
Mis à jour le 12 juillet 2021
Veille juridique
La CEDH valide le refus de reconnaître la filiation d’un enfant né d’une GPA à l’étranger
© Adobe Stock

Par un arrêt 71552/17, Affaire Valdís Fjölnisdóttir c./Islande en date du 18 mai 2021, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a considéré que le refus de reconnaître en tant que parents un couple de femmes islandaises sans lien biologique avec l’enfant ne constituait pas une violation du droit au respect de la vie privée et familiale prévue à l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’Homme. 

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur
Documents associés
Annulation d’une reconnaissance