Recherche avancée

Oups ! Quand la trop grande taille du cercueil révèle des négligences de l’opérateur funéraire !

Cimetières, sites cinéraires et opérations funéraires
Publié le 7 juin 2019 - Mis à jour le 12 juin 2019
Veille juridique

L’inhumation impossible d’une personne dans le caveau familial pour cause de cercueil trop grand, dont la presse régionale s'est récemment fait l'écho, renvoie à des négligences fautives de l’opérateur funéraire. Dans cette affaire, malgré l’expérience de plusieurs générations de personnes inhumées, le cercueil de taille standard ne peut trouver place. Par ailleurs, depuis près d’un mois, la défunte repose toujours dans une sépulture provisoire.

Ce fait divers pénible pour la famille permet d’analyser les erreurs ou négligences, commises par l’opérateur, susceptibles d’entraîner une sanction de la part du juge judiciaire (s’il est saisi au titre d’un préjudice matériel et/ou moral) et de rappeler l’absence de responsabilité de la commune (elle n’assure pas, en effet, le service extérieur des pompes funèbres).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur