Recherche avancée

Sexe indéterminé à l’état civil : débat en cours en Allemagne

Filiation
Mis à jour le 12 décembre 2017
Veille juridique

L’Allemagne va-t-elle reconnaître officiellement l’existence d’un troisième sexe ? Si la presse européenne se fait l’écho depuis quelques mois de la préparation d’un texte, qui entrerait en vigueur au mois de novembre, son contenu réel est encore flou.

La loi permettrait l’inscription, dans une catégorie indéterminée, d’enfants atteints d’une anomalie dans la différenciation des organes génitaux. Elle paraît être le complément de la loi qui permet aux personnes transgenres de changer officiellement de sexe, sous certaines conditions.

Une telle solution constitue néanmoins une prise de position dans un débat toujours ouvert sur l’intérêt de l’enfant : doit-il se déterminer au plus vite, y compris au moyen d’une opération qu’il ou elle n’a pas choisi et qu’il pourrait ensuite porter comme une blessure ? Ou faut-il lui laisser le temps de se décider, avec toutes les difficultés que cela peut comporter pour son équilibre psychique, et les risques de discriminations qui en découlent ?

Le débat est d’autant plus vivace que l’Organisation internationale des Intersexes, qui s’est donné comme mission de défendre les personnes vivant avec ce symptôme, dénoncent le placement dans une catégorie indéterminée, ramenant à une conception ancienne d’anormalité de ces enfants.

Sources :

  • Rechercher dans cet article