Recherche avancée

La neutralité du cimetière et la pratique des carrés confessionnels

La neutralité du cimetière, les carrés confessionnels et les cimetières privés confessionnels
Mis à jour le 03 décembre 2019
Fiche pratique

De nombreuses lois prises depuis 1905 posant le principe de la neutralité-laïcité se caractérisent par un souci de réalisme afin de ne pas heurter des concitoyens de confessions différentes et de rappeler les valeurs de la République. En ce sens, il existe une interdiction de créer un cimetière ou d’agrandir un cimetière confessionnel existant. Ce principe de neutralité rend délicate la question des carrés confessionnels.

À noter que les départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin bénéficient d’une situation dérogatoire et qu’un premier cimetière musulman public a été ouvert en 2012.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article