Recherche avancée

La reprise des concessions en état d’abandon

Reprise des concessions funéraires
Publié le 4 décembre 2019 - Mis à jour le 24 mars 2020
Fiche pratique

L’état d’abandon de la concession doit, depuis 2011, être constaté par procès-verbal dressé par le maire ou son délégué après transport sur les lieux en présence d’un officier de police. Cette reprise n’est qu’une faculté pour les communes qui disposent de ce droit à leur guise sans formalisme excessif. La faculté de reprise ne doit être fondée que sur des raisons d’ordre public.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article