Recherche avancée

Les inhumations dans les édifices cultuels ou historiques

Les cimetières privés et l’inhumation du cercueil ou de l’urne cinéraire dans une propriété privée
Publié le 3 décembre 2019 - Mis à jour le 24 mars 2020
Fiche pratique

Le principe juridique applicable aujourd’hui est l’interdiction d’inhumer dans les édifices affectés à un culte quel qu’il soit. Cependant, pour respecter des traditions locales, des autorisations d’inhumer dans des édifices cultuels sont parfois accordées par décision ministérielle, notamment pour tous les évêques résidant dans leur cathédrale.

Le régime juridique des deux monuments historiques que sont le Panthéon et l’hôtel des Invalides constitue également une exception.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article