Recherche avancée

Un habitant d’une commune française se marie à l’étranger ; par la suite, le consulat de France demande à ladite commune de procéder à une audition. Cette procédure a-t-elle encore un intérêt ?

Mariage et nationalité
Publié le 2 juin 2015 - Mis à jour le 14 juin 2019
Question/réponse

Cette procédure permet au consulat de s’assurer que les conditions du mariage étaient réunies avant de procéder à la transcription de l’acte sur les registres consulaires.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article