Recherche avancée

À l’occasion du mariage de deux femmes ayant chacune adopté un enfant, un livret leur a été délivré. Le mariage ayant permis l’adoption plénière des deux enfants par chacune des femmes, une filiation a pu être établie par ces deux femmes vis-à-vis des deux enfants. Doivent-elles mettre à jour leurs précédents livrets de famille ?

Démarches et formalités administratives
Mis à jour le 07 juillet 2016
Forum des lecteurs

Constitué pour faciliter la preuve de la composition de la famille et la présentation des extraits d’actes des membres qui la composent, le livret doit être tenu rigoureusement à jour pour faire foi d’un état civil exact : les extraits et mentions portés sur le livret de famille ont la force probante qui s’attache aux extraits des actes de l’état civil et aux mentions en marge de ces actes.

La loi n° 2013-404 du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe permettant dorénavant l’adoption plénière de l’enfant du conjoint lorsque l’enfant a fait l’objet d’une adoption plénière par ce seul conjoint et n’a de filiation établie qu’à son égard, les livrets établis au moment de l’adoption et du mariage ne reçoivent pas le même traitement.
 
En effet, dans la situation présente, le livret établi à l’occasion du mariage de ces personnes doit être complété par les extraits de naissance des deux enfants puisque l’adoption a créé un lien de filiation à leur égard.
 
Par contre, les livrets établis avant le mariage et qui concernent ces enfants adoptés par une personne seule n’ont plus lieu d’être puisqu’ils ne sont pas conformes à la réalité de leur situation familiale. Rien n’empêche cependant les épouses de les garder, il suffit pour cela que l’officier d’état civil barre les différentes pages de rouge avec l’inscription « Annulé ». Il convient en effet de les rendre inutilisables.
 
Sources :

 

  • Rechercher dans cet article