Recherche avancée

Lorsqu’un défunt est inscrit sur la liste des indigents d'une autre commune, peut-on demander à cette dernière le règlement ou du moins une contribution aux frais d'obsèques ? L'hôpital étant sur notre commune, la quasi-totalité des décès ont lieu chez nous... pourtant certaines de ces personnes ont des rattachements aux CCAS des autres communes

Cimetières, sites cinéraires et opérations funéraires
Mis à jour le 11 juin 2021
Forum des lecteurs

Le CGCT édicte un principe à l’article L. 2213-7 relatif à l’obligation faite au maire de pourvoir à l’inhumation décente de toute personne sans distinction de culte ou de croyance (délai de six jours hors dimanche et jours fériés). Cet article vise indirectement mais logiquement les personnes décédées sur le territoire de la commune. Ce choix de la commune de décès se justifie aussi par l’absence de domicile des personnes dites sans domicile fixe.

Le même code édicte un autre principe à l’article L. 2223-27, lequel précise que « le service est gratuit pour les personnes dépourvues de ressources suffisantes ». Il appartient au maire d’apprécier la situation réelle d’indigence du défunt, étant ici rappelé qu’il n’existe aucune définition juridique ou financière de cette situation.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur